Page:Scribe - Théâtre, 6.djvu/299

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Allons, partons, sers-moi d’escorte ;
Tu voudrais résister en vain.
DIKSON, bas à Jenny.
Je vais le conduire à la porte,
Et puis je reviendrai soudain.
JENNY.
Et notre baptême ?
GEORGES, gaîment.
Et notre baptême ? A demain ;
Vous me verrez, j’en suis certain.
DIKSON, à part.
Et puis, si le diable l’emporte,
Nous serons encor sans parrain.
ENSEMBLE.
GEORGES
Et toi, la plus belle des belles,
Dame blanche, esprit ou lutin,
Sur tes créneaux, sur tes tourelles,
J’accours en galant paladin.
DIKSON ET JENNY, tremblans.
Je sens une frayeur mortelle…
Nous voulons l’arrêter en vain ;
Il va, dans l’excès de son zèle,
Au devant d’un trépas certain.

(Georges sort, conduit par Dikson ; Jenny reste seule, en les suivant des yeux et en levant les bras au ciel.)


FIN DU PREMIER ACTE.