Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 1.djvu/103

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène I

[Elseneur. Une plate-forme devant le château.]


Entrent deux sentinelles.



PREMIÈRE SENTINELLE.

Halte-là ! qui est-ce ?


DEUXIÈME SENTINELLE.

C’est moi.


PREMIÈRE SENTINELLE.

Oh ! vous venez très-exactement à votre faction.


DEUXIÈME SENTINELLE.

Si vous rencontrez Marcellus et Horatio, — mes compagnons de garde, dites-leur de se dépêcher.


PREMIÈRE SENTINELLE.

Oui. Voyez donc qui vient là.


Entrent Horatio et Marcellus.



HORATIO.

Amis de ce pays.


MARCELLUS.

Hommes-liges du roi Danois. — Ah ! adieu, honnête soldat, qui vous a relevé ?


PREMIÈRE SENTINELLE.

Bernardo a pris ma place. Bonne nuit.

Sort la première sentinelle.