Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1872, tome 8.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

mariez-les à vos enfants ! pourquoi suent-ils sous des fardeaux ? que leurs lits soient aussi moelleux que les vôtres ! que des mets comme les vôtres flattent leurs palais ! Vous me répondriez : ces esclaves sont à nous ! Eh bien, je réponds de même : la livre de chair que j’exige de lui, je l’ai chèrement payée : elle est à moi, et je la veux ? Si vous refusez, fi de vos lois ! les décrets de Venise sont sans force. Je demande la justice : l’aurai-je ? Répondez ! »

C’est avec une irrésistible logique que Shylock en appelle ici au pacte social. Ce pacte, qui consacre l’esclavage en autorisant l’achat de l’homme par l’homme, sera désormais lettre morte, si le juif n’obtient pas gain de cause. L’engagement qui lui adjuge une livre de la chair d’Antonio est aussi légal que le marché qui concède au négrier toute une cargaison de chair humaine. La magistrature vénitienne n’hésiterait pas à donner raison à tel colon qui poursuivrait une nègre échappé de sa plantation. Elle ne peut donc, sans une contradiction périlleuse, donner tort à Shylock exigeant sa vivante propriété. « Si Shylock persiste, le strict tribunal de Venise n’a plus qu’à prononcer la sentence contre le marchand. » Pour qu’Antonio puisse être sauvé, pour que sa poitrine asservie puisse échapper au couteau qui la réclame, il faut que les magistrats constitués se récusent et qu’un juge nouveau apparaisse.

Arrière, doge sérénissime ! Place à Portia !

Portia est l’interprète d’une jurisprudence inconnue. La loi qu’elle revendique n’est plus la loi du passé, la loi de haine ; c’est la loi de l’avenir, la loi d’amour. Elle exerce le ministère public, non plus au nom de la justice, mais au nom de la clémence. « La clémence est la puissance des puissances ; elle est au-dessus de l’autorité du sceptre ; elle est l’attribut de Dieu même, et le