Page:Shakespeare - Un songe de nuit d’été, trad. Spaak, 1919.djvu/57

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ACTE III.


Scène I.

Le bois — TITANIA repose endormie.


Entrent COING, JOINT, CULASSE, FLÛTE, GROIN et L’AFFAMÉ.

CULASSE

Tout le monde est bien là ?Oui… On est au complet.


COING

Tout le monde est bien là ?Oui… On est au complet.
Et voici justement un endroit qui me plaît
Pour répéter !… Ici, cette pelouse lisse
Fera la scène ; là, ce fourré, les coulisses ;
Et nous allons jouer entre nous, sans témoins,
Comme si nous jouions devant le duc !Dis ? Coing ?


CULASSE

Comme si nous jouions devant le duc !Dis ? Coing ?


COING

Quoi, bruyante culasse ?…Il y a dans la pièce


CULASSE

Quoi, bruyante culasse ?…Il y a dans la pièce
Des détails qui, pour moi, manquent de gentillesse.