Page:Shelley - Frankenstein, ou le Prométhée moderne, trad. Saladin, tome 2.djvu/191

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
(191)

CHAPITRE XVI.


Le monstre cessa de parler, et fixa les yeux sur moi, dans l’attente d’une réponse ; mais j’étais troublé, hors de moi, et incapable de recueillir assez mes idées pour comprendre toute l’étendue de sa proposition. Il continua :

« Il faut me créer une femme avec qui je puisse vivre dans l’échange de ces sentimens nécessaires à mon existence. Vous seul pouvez le faire ; et je vous le demande comme un droit que vous ne devez pas refuser ».