Page:Siefert - Rayons perdus.djvu/125

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Sa patience est grande & sa vengeance lente :
Il dort ; mais il pourrait se réveiller enfin.
Voici longtemps qu’il souffre, & ses petits ont faim !


18…