Page:Sorel - La Vraie histoire comique de Francion.djvu/162

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


det d’une compagnie de l’infanterie. Or, puisqu’il faisoit service à un homme qui en faisoit au roi, il n’y a personne qui me puisse nier qu’il n’en fît à Sa Majesté. Qui plus est, il n’a pas tenu à lui qu’il n’ait été capitaine, voire même général d’armée ; et les hommes ne doivent point être blâmés pour n’être point parvenus à ces grandeurs, n’étant point favorisés de la fortune.

Le villageois s’accorda à servir de témoin en l’affaire d’Hortensius, incité par ses bonnes raisons. La première fois que le pédant vit Fremonde, il sçut d’elle qu’elle se trouveroit un certain jour en une maison qu’elle lui enseigna, où il lui pourroit dire tout ce qu’il auroit en l’esprit. Il s’y trouva à l’heure assignée avec le villageois, et son cuistre de surplus, auquel il avoit commandé de se tenir toujours derrière lui lorsqu’il nombreroit à quelqu’un tout ce qu’il avoit, pour prendre hardiment la parole et faire les choses plus grandes qu’elles n’étoient, afin que d’un côté l’on le jugeât certainement à son aise, et que d’ailleurs l’on le prît pour un homme très-modeste et sans vanité, qui dît encore moins qu’il n’avoit.

Fremonde étoit en cette maison avec celle qui en étoit la maîtresse, laquelle l’avoit accompagnée au collège. Son cousin y étoit encore, parce qu’elle disoit que c’étoit à lui qu’elle vouloit parler de la recherche d’Hortensius avant que son père en eût des nouvelles. Davantage il y avoit deux braves hommes très-propres à cette conférence. Notre pédant entretient premièrement sa maîtresse de discours d’amour, suivant sa coutume, et, comme il voit qu’elle le somme de ses promesses, et veut sçavoir en outre s’il a assez de bien pour la maintenir en l’état de demoiselle, il se met à discourir tout haut de ses moyens avec une impertinence la plus grande du monde. Monsieur, dit-il en s’adressant particulièrement au cousin, qui avoit mis le nez dans leur communication, afin que vous ne pensiez point que je sois un homme de paille, sçachez que j’ai fait acquisition en ma patrie d’une maison qui vaut deux mille écus. Le cuistre, qui étoit derrière, va dire incontinent, selon ses préceptes : Elle en vaut bien quatre mille, monsieur. Oh ! dit Hortensius en se retournant, vous faut-il reprendre votre maître ? Quand je dirois une bourde, la devriez-vous pas tenir pour une vérité ? De surplus, reprit-il, j’ai une constitution de rente de trois