Page:Souvestre - Le Monde tel qu’il sera, 1846.djvu/117

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


décorées d’affiches peintes à l’huile. Tout autour rayonnaient les rues, formant une ligne droite de plusieurs lieues, et composées de maisons quadrangulaires, tellement semblables, que les numéros seuls pouvaient les faire distinguer. Une forêt de tuyaux fumants couronnait cette charmante perspective, que l’on saisissait d’un seul coup d’œil.

Vue pittoresque de la capitale du monde civilisé, en l’an trois mille
Vue pittoresque de la capitale du monde civilisé, en l’an trois mille.

Les vingt-quatre divisions qui formaient la ville entière étaient désignées par les vingt-quatre signes de l’alphabet, et chaque citoyen devait habiter le quartier qui correspondait à la première lettre de sa profession. Cette disposition avait le léger désavantage de placer votre bottier à soixante-huit kilomètres de votre tailleur ; mais elle donnait à la ville une régularité qui eût fait envie à une table d’échecs, et si les relations de la vie en souffraient, la raison pure était du moins satisfaite.