Page:Spyri - Encore Heidi, 1882.pdf/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 9 —

— Au fait, elle a raison, interrompit le père ; le soleil brille, le ciel est bleu, il n’y a pas une minute à perdre ; ce serait dommage de raccourcir d’un seul jour le temps que tu pourrais passer sur l’alpe.

Le docteur ne put s’empêcher de rire un peu en disant :

— Bientôt tu vas me reprocher d’être encore ici, Sesemann ; aussi ferais-je mieux de m’en aller.

Mais comme il se levait pour partir, Clara le retint par le bras ; elle avait encore à lui confier tous ses messages pour Heidi et à lui énumérer une quantité de choses qu’il devait bien regarder pour pouvoir à son retour lui raconter ce qu’il aurait vu. Quant à l’envoi pour Heidi, on le ferait parvenir au docteur plus tard dans la journée, parce qu’il fallait d’abord que Melle Rottenmeier aidât à tout empaqueter ; et dans ce moment elle était sortie pour une de ses expéditions en ville dont elle ne revenait jamais de sitôt.

Le docteur promit de s’acquitter exactement de toutes les commissions, de se mettre en route, sinon