Page:Spyri - Encore Heidi, 1882.pdf/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 36 —

— Mais oui, naturellement, si le docteur veut venir aussi, répondit Heidi.

Pierre jeta au Monsieur un regard de côté. Le grand-père parut à son tour avec le sac aux provisions. Il salua d’abord le docteur avec beaucoup de respect, puis s’avança vers Pierre et lui suspendit la sacoche au côté. Elle était plus lourde que d’habitude, car le Vieux y avait mis un bon morceau de sa viande séchée, en pensant que si le Monsieur se plaisait au pâturage il serait peut-être bien aise de manger son dîner là-haut avec les enfants. Pierre eut tout de suite le pressentiment de quelque chose d’inusité dans la sacoche, et sa figure s’épanouit en un large sourire qui allait presque d’une oreille à l’autre.

Alors commença l’ascension. Heidi fut immédiatement tout entourée de ses chèvres, chacune voulant être le plus près d’elle et poussant les autres de côté pour se faire place ; après avoir été pendant un moment entraînée par le troupeau, elle s’arrêta court et leur adressa cette petite exhortation :

— Maintenant vous allez courir en avant bien gentiment, sans revenir toujours me heurter et me