Page:Stendhal - Pensées et Impressions, 1905, éd. Bertaut.djvu/59

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
57
IMPRESSIONS



Malheur à l’homme d’étude qui n’est d’aucune coterie, on lui reprochera jusqu’à de petits succès fort incertains, et la haute vertu triomphera en le volant.

Les gens un peu délicats ont ce malheur bien grand au xixe siècle : quand ils aperçoivent de l’exagération, leur âme n’est plus disposée qu’à inventer de l’ironie.

L’amour exclusif de l’argent est, selon moi, ce qui gâte le plus la figure humaine. La bouche surtout, exempte de toute sympathie chez les gens à argent, est souvent d’une atroce laideur.

Hélas ! toute science ressemble en un point de la vieillesse dont le pire symptôme est la science de la vie qui empêche de se passionner et de faire des folies pour rien.