Page:Stevens - Fables, 1857.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Messire loup court sus, saisit le pauvre hère
Qui se débat en vain et l’emporte au galop,
Et Mouflard de le suivre et de crier : « Ho ! Ho !…
« Arrêtez, assassin !… arrêtez, triple traître !…
« Les voilà donc ces nobles sentiments
« Que vous vous efforciez tant de faire paraître
« Pour cacher vos projets sanglants !… »

Les méchants d’aujourd’hui, tartufes émérites
Excellent à jouer les vertus qu’ils n’ont pas.
Rien ne coûte à ces hypocrites,
Et pour mener à fin leurs projets illicites
Ils seront tour à tour, chrétiens ou renégats.