Page:Swift - Gulliver, traduction Desfontaines, 1832.djvu/90

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


la flotte de Blefuscu : comme amiral, il est jaloux de ce grand succès. Ce seigneur, de concert avec Flimnap, grand trésorier ; Limtoc, le général ; Lalcon, le grand-chambellan, et Balmaff, le grand-juge, ont dressé des articles pour vous faire votre procès en qualité de criminel de lèse-majesté et comme coupable de plusieurs autres grands crimes.

Cet exorde me frappa tellement, que j’allais l’interrompre, quand il me pria de ne rien dire et de l’écouter, et il continua ainsi :

Pour reconnaître les services que vous m’avez rendus, je me suis fait instruire de tout le procès, et j’ai obtenu une copie des articles : c’est une affaire dans laquelle je risque ma tête pour votre service.


Articles de l’accusation intentée contre Quinbus Flestrin
(l’homme Montagne.)
Article premier.

D’autant que, par une loi portée sous le règne de sa majesté impériale, Cabin Deffar Plune, il est ordonné que quiconque fera de l’eau dans l’étendue du palais impérial sera sujet aux peines et châtimens du crime de lèse-majesté, et que, malgré cela, ledit Quinbus Flestrin, par un violement ouvert de ladite loi, sous le