Page:Taine - Les Origines de la France contemporaine, t. 8, 1904.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
59
LES GOUVERNANTS


on remarque un confiseur, un tisserand, un compagnon tisserand, un chapelier, un bonnetier, un menuisier, un épicier, un maître de danse, un sergent de ville, et le maire Gachez, jadis simple soldat dans le régiment de Vexin, était, quand on l’a nommé, maître d’école dans la banlieue. — À Toulouse[1], on a choisi, comme président de l’administration, Terrain, marchand de petits pâtés ; le comité révolutionnaire est présidé par Péjo, garçon perruquier ; et « l’inspirateur, l’âme du club » est un concierge, le concierge de la maison d’arrêt. — Dernier trait, plus significatif encore : à Rochefort[2], la Société populaire a pour président le bourreau. — Si tel est le personnel de choix dans les grandes villes, quel peut-il être dans les petites, dans les bourgs, dans les villages ? « C’étaient partout les plus chétifs[3] », voi-

    lions par an. Aussitôt, tous les hommes accoutumés au travail de la terre et à celui des ateliers abandonnèrent leurs occupations pour se placer dans les comités révolutionnaires…, où ils recevaient 5 francs par jour. »

  1. Tableau des privons de Toulouse, par Pescayre, 102, 166, 435.
  2. Berryat-Saint-Prix, la Justice révolutionnaire, 2e édition, 19. — Ib., 14. À Rochefort, on trouve, dans le Tribunal révolutionnaire, un maçon, un cordonnier, un calfat et un cuisinier ; à Bordeaux, dans la commission militaire, un comédien, un commis en vins, un droguiste, un boulanger, un ouvrier doreur, plus tard un tonnelier et un ouvrier mégissier.
  3. J’ai recueilli ce mot dans des conversations avec de vieux paysans. — Archives nationales, AF II, 111 (Arrêté du représentant Ichon, 18 messidor an II). « La Société populaire de Chinon sera régénérée sur-le-champ. Les citoyens (j’omets les noms, voici les qualités : deux cordonniers, un sabotier, un tonnelier, un charron, un boucher, un menuisier, un charpentier, un maçon, un sergent) formeront le noyau épuratoire, lequel procédera au choix des individus qui se présenteront pour devenir membres de la Société. » — Ib., D, § I, 10 (Arrêté des repré-