Page:Tavan - Méthode pratique d'orchestration symphonique.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 30 —

Pour les Cors sans pistons, il n’y a jamais rien à la clef, car ils sont censés jouer presque toujours en Ut.

On peut écrire quatre parties de Cor, 1er et 2me en accolade ou sur la même portée, et 3me et 4me également en accolade ou sur la même portée. Comme il n’y a que les Orchestres très importants qui possèdent quatre Cors, il est préférable de se borner à écrire seulement deux parties (1er et 2me), cela conviendra mieux aux Orchestres ordinaires.

Quand on emploie les quatre Cors, on met presque toujours deux Tons différents ; par exemple pour un morceau en Fa, on choisira le plus souvent les Cors en Fa pour les parties de 1er et 2me, et les Cors en Ut pour les parties de 3me et 4me. On peut cependant adopter un autre mode d’emploi, cela dépend de la composition à orchestrer, car il n’est pas rare de voir quatre parties de Cors avec le même Ton.

Il faut indiquer en tête de la partie, le Ton des Cors par ce titre : Cors en (ici le ton).

Englische Linie.svg

Cor à Pistons
ou cor chromatique

Son étendue est la même que celle du Cor sans pistons et donne également les mêmes sons ouverts sans l’aide des pistons, qui ne servent qu’à obtenir les notes chromatiques.

Avec les Cors à pistons, dont l’usage est maintenant général, toutes les notes sortent parfaitement justes et avec la même sonorité, il faut donc dans tous les genres de musique écrire pour des Cors à pistons. Aujourd’hui tous les Cornistes ont des Cors à pistons, même pour exécuter des parties qui souvent ont été composées pour des Cors sans pistons. On peut donc écrire les parties de Cors sans s’inquiéter des bonnes ou mauvaises notes, puisqu’elles sont toutes bonnes.

Le contre-ut grave (que l’on écrit en Clef de Fa) sort très bien.

Le contre-ut Dièse.svg, le et le mi Bémol.svg grave ne sont pas bons, mais à partir du mi grave (3me ligne au-dessous de la portée —) toutes les notes chromatiques sont bonnes.

Quant au choix des Tons à employer, il n’est pas besoin de tant de précautions qu’avec les Cors simples ; souvent tel Ton qui serait mauvais pour les Cors sans pistons, sera excellent pour les Cors à pistons. S’agit-il, par exemple, d’un morceau en Sol avec Trio en Ut. à première vue on peut croire que les Cors en Sol ou en Ut seront les meilleurs en procurant les notes les plus faciles, et bien pas du tout ! Les Cors en Fa seront préférables, car ils joueront dans des tons tout aussi faciles (au début en , au trio en sol), de plus le