Page:Taxil, Mémoires d'une ex-palladiste parfaite, initiée, indépendante.djvu/204

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


système de la divinité double. Il s’agit de lui rappeler que le Dieu des chrétiens a condamné à mourir Adam et Eva et leur descendance. Adonaï, le Dieu des chrétiens, est l’auteur de la mort, il est le principe destructeur ; Lucifer, dont le nom n’est pas encore prononcé au grade de Maître, — dans la légende hiramique, on se borne à le nommer Eblis, — est l’auteur de la vie, il est le principe créateur.

Or, Lucifer doit triompher d’Adonaï ; c’est lui qui, des deux dieux rivaux, est le Très haut le plus haut, l’Excelsus Excelsior. À la mort infligée à l’humanité par Adonaï, il a répondu d’avance en enseignant les lois de la reproduction à Eva, qui les a enseignées à Adam. Ainsi l’humanité ne périra pas, ainsi elle bravera éternellement la haine du Dieu-Mauvais. « Soyez ensemenceurs le plus qu’il vous sera possible, dit Satan ; jetez le grain de blé là où il est destiné à germer, et sa putréfaction donnera génération. »

Telle est la glose maçonnique. Toute cette écœurante absurdité du Mac-Benac, du cadavre décomposé d’Hiram et de sa résurrection, de l’apologue du grain de blé, débité par l’Orateur en forme de commentaire, tout cela est pour exciter au libertinage, sous prétexte de sauver l’humanité condamnée à mort par Adonaï. Le symbolisme, alors, couvre de son voile le raffinement d’obscénité. La fosse dans laquelle est jeté Hiram, censément cadavre et semence tout à la fois, donne son nom à la Loge, qui à ce grade s’appelle « la Chambre du Milieu » ; voir n’importe quel rituel du grade masculin de Maître. Et le pommier de l’Éden, où Lucifer-Eblis a fait la leçon à Eva, le pommier devient à son tour le symbole sur lequel les Sœurs Maçonnes devront porter leur prédilection, et la Maçonnerie l’appelle « l’Arbre du Milieu » ; voir n’importe quel rituel du grade féminin de Compagnonne. Oui, tout cela est vraiment infect ; mais je ne pouvais le passer sous silence. Pardon.

Eh bien, maintenant, je pose une question ; je vais y répondre, et l’exactitude de ma réponse peut être contrôlée. On aura alors la preuve que le véritable auteur du grade de Maître est, parmi les deux collaborateurs de 1649, celui qui était disciple de Robert Fludd.

Question : — Qui est l’inventeur de la théorie de la génération par la putréfaction ?

Réponse : — C’est Robert Fludd.

Il n’est pas introuvable, son livre Utriusque cosmi metaphysica, physica atque technica Historia, imprimé à Oppenheim en 1617. Il figure en tête de la collection des œuvres de Fludd. Cette collection existe dans les principales bibliothèques scientifiques.

C’est dans ce traité que le fameux médecin rose-croix, sa cervelle bourrée des chimères de Paracelse, d’Hermès Trismégiste et de Corné-