Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol10.djvu/423

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


se dirigera dans le village, à travers la forêt, et dépassera les positions ennemies.

« Le général Compaing ira à travers la forêt pour s’emparer de la première fortification.

« Quand la bataille sera ainsi entamée, on donnera des ordres, suivant les actions de l’ennemi.

« La canonnade au flanc gauche commencera aussitôt qu’on entendra la canonnade de l’aile droite.

« Les chasseurs de la division de Morand et ceux de la division du vice-roi ouvriront un feu très vif dès qu’ils s’apercevront du commencement de l’attaque de l’aile droite.

« Le vice-roi occupera le village [1] et passera par ses trois ponts, en suivant à la même hauteur les divisions de Morand et de Giraud qui, sous son commandement, se dirigeront vers la redoute et entreront dans la ligne avec les autres troupes de l’armée.

« Le tout sera fait avec ordre et méthode en conservant le plus possible les troupes de réserve.

« Fait au camp impérial de Mojaïsk, le 6 septembre 1812. »

Cette disposition confuse, et peu claire, — si l’on peut se permettre, sans blasphémer le génie de Napoléon, de critiquer ses ordres, — renfer-

  1. Borodino.