Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol11.djvu/276

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


exprima ses propres sentiments et ceux du peuple russe dont il se croyait le délégué :

Sire, Votre Majesté signe dans ce moment la gloire de la nation et le salut de l’Europe.

D’un signe de tête, l’empereur congédia Michaud.