Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/136

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE X

DE L’INSPECTION DES ÉCOLES

On dit, dans ce chapitre, que l’inspection des écoles est confiée à un seul inspecteur pour toute la province. Dans le projet, on répète plusieurs fois que le rôle de l’inspecteur porte sur la partie scolaire, et autre chose encore. Je ne comprends pas du tout cette division, et, dans chaque école, je ne vois point d’autre partie que la partie scolaire, de laquelle découle la partie économique qui lui est subordonnée et ne peut se séparer d’elle. Selon le projet, tout est laissé au pouvoir d’un seul inspecteur. L’inspecteur, comme il faut l’entendre d’après les termes vagues de l’article 87 (celui qui a acquis l’expérience des écoles pendant son service au ministère de l’Instruction publique), doit être choisi parmi les professeurs des lycées et des facultés. L’inspecteur doit contrôler personnellement les