Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/323

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


1o Choisir une idée parmi le grand nombre d’idées et d’images présentées ;

2o Choisir les paroles propres à vêtir l’idée choisie ;

3o Se la rappeler et lui trouver une place ;

4o Se souvenir de ce qui est écrit, afin de ne pas le répéter, de ne rien oublier et de savoir unir ce qui précède à ce qui suit ;

5o Enfin réfléchir et écrire en même temps, sans que l’un gêne l’autre. Pour y arriver, j’ai procédé de la manière suivante :

Les premiers temps, j’ai pris sur moi quelques parties du travail et, peu à peu, les ai laissées toutes à leurs soins. D’abord j’ai choisi, parmi les idées et les images, celles qui me semblaient les meilleures ; je m’en souvenais et en désignais la place ; je consultais ce qui était écrit en prenant garde aux redites et j’écrivais moi-même en leur laissant le soin de vêtir de paroles les idées et les images. Ensuite je les ai laissés choisir eux-mêmes et regardais ce qui était écrit ; et enfin, comme pour la rédaction de La Vie d’une femme de soldat, ils prirent même sur eux le soin de l’écriture.