Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/491

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


plan défini. Pour le premier exercice, avec quatre baguettes je fis un carré et essayai de voir si les enfants pouvaient, sans étude préparatoire, le reproduire. Peu nombreux furent les enfants qui dessinèrent des carrés très irréguliers en figurant les baguettes par des lignes droites. Ce résultat me satisfit pleinement. Pour les plus faibles, je dessinai un carré à la craie sur le tableau noir. Ensuite, de la même façon, nous avons formé une croix et l’avons dessinée.

Par une perception inconsciente, naturelle, dans la plupart des cas, les enfants trouvaient le rapport assez juste entre les lignes, bien qu’ils les dessinassent assez mal, et je ne trouvais pas nécessaire d’insister à chaque figure sur la rectitude des lignes, je ne voulais pas les tourmenter en vain, je ne désirais que la copie de la figure. Mon intention était de donner aux enfants plutôt l’idée des rapports mutuels des lignes, d’après leur grandeur et leur direction, que de les forcer à bien tracer ces lignes. L’enfant comprendra plus vite le rapport entre les lignes longues et courtes, la différence entre les angles droits et les parallèles qu’il n’apprendra à tracer parfaitement une ligne droite.

Peu à peu, aux leçons suivantes, nous commençâmes à copier les angles formés avec ces baguettes, ensuite nous avons combiné les figures les plus diverses.

Les élèves négligeaient totalement l’épaisseur de