Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol14.djvu/283

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Où disparaît l’Eau de la mer.

Des sources et des marais, l’eau coule dans les ruisseaux, des ruisseaux, dans les rivières, des rivières, dans les mers. De tous côtés, des fleuves arrivent dans la mer, et depuis que le monde est créé, tous les fleuves coulent à la mer. Où passe l’eau de la mer ? Pourquoi ne déborde-t-elle pas ?

L’eau de la mer se transforme en brouillard, le brouillard monte dans l’air et se transforme ensuite en nuages. Le vent pousse les nuages et les disperse sur tout le globe. Des nuages, l’eau tombe sur la terre. De la terre, elle coule dans les marais et les ruisseaux ; des ruisseaux, elle coule dans les fleuves : des fleuves, à la mer. De la mer, l’eau s’élève de nouveau en nuages et les nuages se dispersent sur tout le globe.


L’Éléphant.

Un Indien avait un éléphant. Il le nourrissait mal et le faisait travailler beaucoup. Un jour, l’éléphant se fâcha et écrasa son maître. L’Indien mourut. Alors la femme de l’Indien se mit à pleurer et, prenant ses enfants, elle les déposa aux pieds de l’éléphant en lui disant :

— Éléphant ! tu as tué le père ; tue aussi les enfants !

L’éléphant regarda les enfants ; sur sa trompe, il