Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol14.djvu/471

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


définitions, les subdivisions et les règles générales. Les manuels ne sont tous qu’un tissu de définitions, de subdivisions et de règles, et c’est précisément là ce qu’il faut éviter.

« Écartez les définitions grammaticales et syntaxiques, les subdivisions des parties et des formes du discours et les règles générales ; mais obligez l’élève à faire usage des formes du discours, sans les lui nommer, principalement, à lire le plus possible en comprenant ce qu’il lit, et à écrire quelque chose de son invention. Corrigez-le, parce qu’il a failli non pas à la règle, à la définition et à la subdivision, mais bien à la compréhension, à la construction et à la clarté.

« Dans les sciences naturelles, évitez les classifications, les hypothèses sur le développement des organismes, et les explications sur leur construction ; donnez au contraire à l’élève le plus de détails possibles sur la vie de divers animaux et plantes.

« En histoire et en géographie, évitez les revues générales des pays et des événements historiques, et les subdivisions des uns et des autres. L’élève ne peut pas s’intéresser à des revues historiques et géographiques, quand il ne croit pas encore d’une façon précise à l’existence de quelque chose derrière l’horizon qui borne sa vue, et quand il ne peut avoir la moindre conception de l’État, du pouvoir, de la guerre, de la loi, qui font l’objet de l’histoire. Pour qu’il s’intéresse à la géographie et à l’histoire, donnez-lui des impressions géographiques et historiques, parlez-lui avec force détails des pays que vous connaissez et des événements historiques qui vous sont familiers.

« En cosmographie, évitez d’expliquer à l’élève (thème favori de la pédagogie) le système solaire, la rotation de la terre. Pour un élève qui ne sait rien des mouvements apparents de la sphère céleste, du so-