Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol14.djvu/470

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


gendes populaires russes, des tableaux de mœurs…

La troisième partie du livre contient des exercices pour l’étude de la langue slave, qui est obligatoire pour les élèves des écoles russes comme langue du service religieux. Ces exercices sont empruntés aux anciennes chroniques, à la Vie des Saints, à la Bible et au Nouveau Testament ; on y a joint quelques-unes des prières les plus usitées.

La quatrième partie est consacrée aux premières notions d’arithmétique et fait connaître à l’élève les divers moyens d’écrire et de nommer les chiffres et les nombres d’après le système slave, d’après le calcul romain, arabe et russe, et avec l’aide du boulier-compteur.

Viennent ensuite des exercices de calcul mental avec le boulier.

Enfin, la première partie se termine par quelques indications pour le maître. Nous en reproduisons ici un article : « Indications générales pour les maîtres ».


Indications générales pour les maîtres.

« Pour qu’un élève apprenne bien, il est indispensable qu’il apprenne volontairement, et pour cela deux conditions sont nécessaires. Il faut :

1o Que ce qu’on apprend à l’élève soit compréhensible et intéressant, et 2o que ses forces morales se trouvent en de bonnes conditions.

« Pour que soit compréhensible et intéressant ce que l’on enseigne à l’élève, évitez les extrêmes ; ne lui parlez pas de ce qu’il ne peut savoir ni comprendre ; gardez-vous également de lui parler de ce qu’il sait aussi bien, sinon mieux que le maître. Pour rester dans le domaine de ce que l’élève peut comprendre, évitez toutes les