Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol16.djvu/186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


traiter était si vaste que chaque mot aurait de l’importance. Cependant, c’était de l’air le plus indifférent et le plus calme qu’il écoutait le rapport habituel. À voir cet homme dont les mains blanches, aux doigts longs et effilés, aux veines gonflées, palpaient légèrement les bords d’une feuille de papier blanc placée devant lui, à voir l’attitude lassée avec laquelle il inclinait la tête, nul ne se serait douté que l’instant d’après il allait prononcer des paroles qui soulèveraient une véritable tempête, obligeraient les membres de la commission à crier plus fort les uns que les autres et forceraient le président à les rappeler à l’ordre. Quand le rapport fut terminé, Alexis Alexandrovitch, d’une voix douce et faible, déclara qu’il avait quelques observations à présenter au sujet de la question des populations allogènes. L’attention générale se porta sur lui. Il toussota et, sans regarder son adversaire, s’adressa, comme il le faisait toujours quand il prononçait un discours à la première personne qui se trouvait devant lui — ce vis-à-vis était, dans l’occasion, un petit vieillard à l’aspect tranquille et sans la moindre importance dans la commission — et se mit à développer ses observations. Quand il aborda le point décisif de la question, son adversaire bondit et commença à l’interrompre.

Strémov qui était aussi membre de cette commission et qui se sentait piqué au vif entreprit égale-