Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol16.djvu/327

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— J’ai promis et je viendrai, répondit-il tristement.

— Sois certain que j’apprécie beaucoup ce sacrifice et j’espère que tu ne le regretteras pas, répondit en souriant Stépan Arkadiévitch.

Mettant alors son pardessus et touchant de la main la tête du valet, il se mit à rire et sortit.

— À cinq heures, n’est-ce pas ; surtout en redingote ! cria-t-il encore une fois en se retournant vers la porte.