Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol17.djvu/297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cheval du Don, ce sera très bien, dit-il déjà prêt à l’enfourcher.

— Inutile, répondit Lévine qui calculait que Vassenka ne devait pas peser moins de six pouds ; j’enverrai le cocher.

Le cocher partit sur le cheval de volée et Lévine prit les rênes.