Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol17.djvu/444

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et on ramena un des deux ivrognes à la séance.

— J’en ramène un ; je l’ai fait revenir avec de l’eau, dit en venant vers Sviajski, le propriétaire qui s’était chargé d’aller le chercher. Il n’est pas en trop mauvais état ; ça ira.

— Il ne tombera pas ? demanda Sviajski en hochant la tête.

— Non, il est d’aplomb ; mais il ne faut rien lui laisser boire ; sous aucun prétexte… Je l’ai dit au sommelier…