Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LES CONFESSIONS
(1879-1881)




INTRODUCTION À LA CRITIQUE DE LA THÉORIE DOGMATIQUE ET À L’EXAMEN DE LA DOCTRINE CHRÉTIENNE


I

J’ai été baptisé et élevé dans la religion chrétienne orthodoxe. On me l’enseigna dès l’enfance, pendant mon adolescence et ma jeunesse. Mais à dix-huit ans, quand je terminai ma seconde année de l’université, je ne croyais déjà plus à rien de ce qu’on m’avait appris.

Et même certains souvenirs me donnent à penser que je n’avais jamais cru sérieusement. J’avais confiance en ce que l’on m’enseignait, en ce que confessaient devant moi les plus grands. C’était tout. Cette confiance était d’ailleurs très chancelante.

J’avais à peu près onze ans, lorsqu’un garçon