Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



III

LES DEUX FRÈRES ET L’OR


Au temps jadis, non loin de Jérusalem, vivaient deux frères. L’aîné s’appelait Athanase, le cadet Jean. Ils vivaient dans la montagne, près de la ville, et se nourrissaient de ce que les gens leur apportaient. Les frères passaient leurs journées à travailler, non pour eux mais pour les pauvres. Partout où se trouvaient des gens accablés de besogne, des malades, des orphelins, des veuves, c’était là qu’ils venaient travailler, et ils s’en allaient sans jamais rien accepter en échange.

Ils passaient ainsi la semaine, chacun de son côté ; ils ne se retrouvaient que le samedi soir, dans leur demeure. Ils ne restaient chez eux que le jour du dimanche, priant Dieu et causant entre eux. Et l’ange du Seigneur descendait sur eux et les bé-