Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/417

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


parler de lui, et nous ne savons pas où il demeure ni même s’il est encore de ce monde.

L’enfant salua ses parents.

— Mon petit père et ma petite mère, dit-il, laissez-moi chercher mon parrain. Je veux le trouver pour lui souhaiter la fête.

Le père et la mère le laissèrent partir, et l’enfant se mit à la recherche de son parrain.