Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/306

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qui ne comprend pas, perd le reste. Veillez donc à la façon de comprendre les paraboles. Comprenez de façon à ne pas céder aux tromperies, aux injures, aux soucis, mais à donner des fruits au centuple et à entrer dans le royaume de Dieu.

« Le royaume du ciel se forme dans l’âme, de rien, mais donne tout. Il est semblable au grain de bouleau, le plus petit des grains, mais quand il croît il devient le plus grand de tous les arbres, et les oiseaux y font leurs nids. »

Après cela, les disciples de Jean vinrent demander à Jésus si c’était de lui que Jean avait dit : « Il découvre le royaume de Dieu et rénove les hommes par l’esprit. » Jésus leur répond : « Regardez, écoutez, et racontez à Jean si le royaume de Dieu est venu et si les hommes se rénovent par l’esprit. Racontez-lui comment j’enseigne le royaume de Dieu. Dans les prophéties, il est dit que quand viendra le royaume de Dieu tous les hommes seront heureux. Eh bien ! dites-lui que mon royaume de Dieu est tel que les mendiants sont heureux, et que quiconque m’écoute devient joyeux. »

Et laissant partir les disciples de Jean, Jésus se met à expliquer au peuple ce qu’est le royaume de Dieu annoncé par Jean.

Il dit : « Quand vous allâtes vous faire purifier par Jean, dans le désert, qu’espériez-vous voir ? Un homme habillé somptueusement ? mais il en est de pareils vivant ici, dans les palais. Qu’espériez-vous