Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/352

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Καὶ εἰ ἡ δεξιά σου χείρ σϰανδαλίζει σε, ἔϰϰοψον αὐτήν, ϰαὶ βάλε ἀπό σου· σομφέρει γὰρ σοι, ἴνα ἀπόληται ἔν τῶν μελῶν σου, ϰαὶ μὴ ὅλον τό σῶμα σου βληθῇ εἰς γεένναν.


Matthieu, v, 29. Que si ton œil droit te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il vaut mieux pour toi qu’un de tes membres périsse, que si tout ton corps était jeté dans la géhenne. Si ton œil 1) te tente 2) arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est plus avantageux pour toi de perdre un œil 3) que de brûler tout entier.
30. Et si ta main droite te fait tomber dans le péché, coupe-la et jette-la loin de toi ; car il vaut mieux pour toi qu’un de tes membres périsse, que si tout ton corps était jeté dans la géhenne. Si ta main droite te fait tomber dans le péché, coupe-la et rejette-la loin de toi. Il vaut mieux pour toi qu’une de tes mains périsse que si tout ton corps brûlait.

Remarques.

1) Le mot δεξιός, droit, n’a ici aucun sens, n’ajoutant rien au crime d’adultère, et alourdit seulement la phrase. Il est évident qu’il existait autrefois un proverbe disant qu’il faut couper la main droite si elle nous fait tomber dans le péché. Ce proverbe est exprimé, chez Marc et Matthieu, dans un autre passage où le mot δεξιός est ajouté à ὀφθαλμός (œil).

2) σϰανδαλίζω vient de σϰάνδαλο, le piège. Ici, comme partout ailleurs dans les évangiles, ce mot est employé dans son sens propre. De même qu’un oiseau tombé dans un piège donnerait volontiers ses yeux, qui l’ont séduit, pour ne pas périr, et que le renard donnerait sa patte pour ne pas rester tout entier dans le piège, ce qu’il fait souvent, de même