Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/388

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Matthieu, v, 43. Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Vous avez entendu qu’il a été dit : Fais les choses agréables à ton prochain 1) et néglige un ennemi 2).
44. (Luc, vi, 27. 28.) Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent ; faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous outragent et qui vous persécutent ; Et moi je vous dis : Faites les choses agréables à vos ennemis 3) : faites les choses agréables à ceux qui vous méprisent : faites les choses agréables à ceux qui vous menacent, et priez pour ceux qui vous 4) persécutent.
45. afin que vous soyez enfants de votre Père qui est dans les cieux : car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Pour que vous deveniez semblables aux fils 5) de votre Père au ciel. Il ordonne au soleil de se lever sur les méchants et les bons, et il envoie la pluie sur les justes et les injustes.
Luc, vi, 33. (Matth., v, 46.) Et si vous ne faites du bien qu’à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on ? puisque les gens de mauvaise vie font la même chose. Et si vous faites les agréables à ceux qui vous les font, quel en est le mérite ? Car tous les peuples font la même chose.
32. Car si vous n’aimez que ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? puisque les gens de mauvaise vie aiment aussi ceux qui les aiment. Car si vous faites les choses agréables seulement à vos frères, qu’est-ce que vous faites de plus que ce que font les autres ? Chaque peuple fait la même chose 7).
Matthieu, v, 47. Et si vous ne faites accueil qu’à vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les péagers mêmes n’en font-ils pas autant ?
Luc, vi, 34. Et si vous ne prêtez qu’à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? puisque les gens de mauvaise vie