Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/403

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


11. Mais toi, quand tu jeûnes, oins ta tête et lave ton visage ; Toi, si tu t’abstiens de quelque chose, oins ta tête et lave ton visage.
18. afin qu’il ne paraisse pas aux hommes que tu jeûnes, mais seulement à ton Dieu qui est en secret ; et ton Dieu qui te voit dans le secret te récompensera publiquement. Pour que les hommes ne voient pas que tu jeûnes, mais pour que ton Père voie dans ton âme. Et ton Père, en voyant ton âme, te 8) le rendra.

Remarques.

1) Dans plusieurs manuscrits on trouve διϰαιοσύνην au lieu de ἐλεημοσύνην. Il va sans dire qu’il faut διϰαιοσύνην, puisque le verset se rapporte à l’accomplissement de tout ce que prescrit Jésus. Les copistes commirent évidemment une erreur parce que, en énumérant ce en quoi consiste la vertu, Jésus, dans le deuxième verset, nomme comme l’une des premières et principales vertus ἐλεημοσύνην, la piété, qu’il faut entendre non dans le sens d’un acte de dévotion mais dans le sens de commisération envers les hommes.

Διϰαιοσύνη, signifie ; l’accomplissement de la vérité, la justice. Mais ce mot a reçu chez nous une signification si éloignée de vérité, qu’il faut le remplacer par faire la vérité ; ποιεῖν ἐλεημοσύνην, de même que ποιεῖν διϰαιοσύνην, doit être traduit : faire la vérité, c’est-à-dire être miséricordieux, avoir de la pitié.

2) ἔμπροσθεν signifie indiscutablement pour : seulement pour les hommes.

3) De nouveau ἀμὴν est employé dans ce sens :