Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/88

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Luc, iii, 5. Toute vallée sera comblée, et toute montagne et toute colline sera abaissée, les chemins tordus seront redressés, et les chemins raboteux seront aplanis. Pour que tout ravin soit comblé, chaque colline, chaque monticule abaissé, pour que toutes les courbes se redressent et que les aspérités s’aplanissent.
6. Et toute chair verra le salut de Dieu. (Esaïe xl, 3-5). Et tout le monde verra le salut de Dieu.


Remarques.

1) Ce changement de sens, je l’emprunte à l’ouvrage de Reuss : Les Prophètes, tome second (1878).

Voici comment il traduit ce passage de l’hébreu :

      Une voix crie :
Par le désert frayez le chemin de l’Éternel !
Aplanissez, à travers la lande, une route pour votre Dieu !
Que toute profondeur soit exhaussée,
Que toute montagne, toute colline s’abaisse,
Que ce qui est inégal se change en plaine,
Et les crêtes escarpées en vallons,
Pour que la gloire de l’Éternel apparaisse
Et que tous les mortels ensemble l’aperçoivent !
C’est la bouche de l’Éternel qui l’a dit.


Matthieu iii, 1 ; Luc iii, 1. Dans ces versets sont exposés des événements historiques qui n’ont rapport ni à Jésus-Christ ni à sa doctrine.


Μετανοείτε, ἤγγιϰε γάρ ἡ βασιλεὶα τῶν οὐρανῶν.


Matthieu, iii, 2. Et disant : Amendez-vous, car le royaume des cieux est proche. Jean disait : Rénovez-vous, car il est arrivé 1) le royaume du ciel 2).