Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vous êtes dans la volonté de Dieu. Celui qui, devant les hommes, défendra la volonté de Dieu, Dieu sera avec lui, et celui qui, devant les hommes, enfreindra la volonté de Dieu, celui-ci, Dieu le rejettera.

Tous ne croiront pas en ma doctrine : qu’il faut être mendiant, chemineau, ne pas se mettre en colère, ne pas forniquer, ne pas jurer ni juger, et ceux qui n’y croiront pas la haïront parce qu’elle les prive de ce qu’ils aiment ; alors la discorde éclatera.

Ma doctrine, telle la flamme, embrasera le monde ; c’est pourquoi la discorde éclatera dans le monde.

La discorde sera dans chaque maison ; le père contre le fils et la fille, et les familiers haïront celui qui comprendra ma doctrine. Et on le tuera, car pour celui qui comprendra ma doctrine, il n’y aura plus rien, ni femme, ni enfants, ni biens. Celui pour qui le père et la mère sont plus chers que ma doctrine, celui-ci n’a pas compris ma doctrine. Celui qui n’est pas prêt, en chaque moment, à toutes les souffrances du corps, pour ma doctrine, celui-là n’est pas mon disciple. Celui qui se souciera de la vie de la chair sera mort pour la vraie vie ; et celui qui perdra cette vie de la chair, selon ma doctrine, celui-là sauvera sa vie.

Soixante-dix disciples sont partis dans les bourgs et les villes et ont fait ce que Jésus leur avait ordonné