Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/156

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Καὶ εἶπεν αὐτοίς. ὑμεῖς ἐστε οἱ διϰαιοῦντες ἑαυτούς ἐνώπιον τῶν ἀνθρώπον, ὁ δὲ Θεὸς γινώσϰει τὰς ϰαρδίας ὑμῶν· ὅτι τὸ ἐν ἀνθρώποις ὑψηλόν, βδέλυγμα ἐνώπιον τοῦ Θεοῦ ἐστιν.

Ὁ νόμος ϰαὶ οἱ προφῆται ἕως Ἰωάννου· ἀπὸ τότε ἡ βασιλεία τοῦ Θεοῦ εὐαγγελίζεται, ϰαὶ πᾶς εἰς αὐτήν βιάζεται.

Ἄνθρωπος δὲ τις ἦν πλούσιος, ϰαὶ ἐνεδιδύσϰετο πορφύραν ϰαὶ βύσσον. εὐφραινόμενος ϰαθ’ ἡμέραν λαμπρῶς.

Πτωχός δὲ τις ἦν ὀνόματι Λάζαρος, ὅς ἐβέβλητο πρὸς τὸν πυλῶνα αὐτοῦ ἡλϰωμένος.

Καὶ ἐπιθυμῶν χορτασθῆναι ἀπό τῶν ψιχίων τῶν πιπτόντων ἀπὸ τῆς τραπέζης τοῦ πλουσίου· ἀλλὰ ϰαὶ οἱ ϰύνες ἐρχόμενοι ἀπέλειχον τὰ ἔλϰη αὐτοῦ.

Ἐγένετο δὲ αποθανεῖν τὸν πτωχόν, ϰαὶ ἐπενεχθῆναι αὐτόν ὑπὸ τῶν ἀγγέλων εἰς τὸν ϰόλτον Ἀβραάμ· ἀπέθανε δὲ ϰαὶ ὁ πλούσιος, ϰαὶ ἐτάφη.


Luc, xvi, 14. Les Pharisiens, qui étaient avares, écoutaient tout cela et se moquaient de lui. Les Pharisiens entendaient cela, et comme ils aimaient l’argent ils se mirent à se moquer de lui.
15. Et il leur dit : Pour vous, vous voulez passer pour justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos cœurs ; car ce qui est élevé devant les hommes est une abomination devant Dieu. Et il leur dit : Vous vous justifiez vous-mêmes devant les hommes ; mais Dieu connaît vos cœurs. Ce qui est sublime devant les hommes est une abomination devant Dieu.
16. La loi et les prophètes ont eu lieu jusqu’à Jean ; depuis ce temps-là le royaume de Dieu est annoncé, et chacun le force. La loi et les prophètes étaient avant Jean, mais depuis ce temps-là le royaume de Dieu est annoncé, et chacun, par force, y entre.
19. Il y avait un homme qui se vêtait de pourpre et de fin lin, et qui se traitait bien et magnifiquement tous les jours. Il y avait un homme riche qui se vêtait de soie et de pourpre et qui s’amusait et festinait chaque jour.
20. Il y avait aussi un Et il y avait un mendiant,