Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/157

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pauvre nommé Lazare, qui était couché à la porte de ce riche, et qui était couvert d’ulcères. un chemineau, nommé Lazare. Ce Lazare couvert d’ulcères était couché à la porte du riche.
21. Il désirait de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient lécher ses ulcères. Il désirait manger les miettes de la table du riche, mais 1) les chiens venaient encore avant, et ils léchaient les ulcères de Lazare.
22. Or il arriva que le pauvre mourut et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi et fut enseveli. Le mendiant vint à mourir, et les anges le portèrent chez Abraham. Le riche mourut et fut enseveli.

Remarques.

1) Mais ; ce mot indique que Lazare ne parvenait pas à manger les miettes, parce que les chiens s’en emparaient avant lui, et mangeaient avec une telle avidité qu’ils léchaient même les plaies de Lazare.


Καὶ ἐν τῷ ἄδη ἐπάρας τοὺς ὀφθαλμούς αὐτοῦ, ὑπάρχων ἐν βασάνοις, ὁρᾶ τὸν Ἀβραάμ ἀπὸ μαϰρόθεν, ϰαὶ Λάζαρον ἐν τοῖς ϰόλποις αὐτοῦ.

Καὶ αὐτός φωνήσας εἶπε· πάτερ Ἀβραάμ, ἐλέησον με, ϰαὶ πέμψον Λάζαρον, ἵνα βάψη τὸ ἄϰρον τοῦ δαϰτύλου αὐτοῦ, ὕδατος, ϰαὶ παταψύξη τὴν γλῶσσάν μου· ὅτι ὀδονῶμαι ἐη τῆ φλογί ταύτη.

Εἶπε δὲ Ἀβραάμ· τέϰνον μνήσθητι ὅτι ἀπέλαβες τὰ ἀγαθα σου ἐν τῆ ζωῆ σου, ϰαὶ Λάζαρος ὁμοίως τὰ ϰαϰά· νῦν δὲ ὅδε παραϰαλεῖται, σὺ δὲ ὀδυνᾶσαι.

Καὶ ἐπὶ πᾶσι τούτοις, μεταξύ ἡμῶν ϰαὶ ὑμῶν χάσμα μέγα ἐστήριϰται, ὄπως οἱ θέλοντες διαβῆναι ἐντεῦθεν μρὸς ὑμᾶς, μὴ δύνωνται, μηδὲ οἱ ἐϰεῖθεν πρὸς ἡμᾶς διαπερῶσιν.

Εἶπε δὲ· ἐρωτῶ οὐν σε, πάτερ, ἵνα πέμψηε αὐτόν εἰς τὸν οἶϰον τοῦ πατρός μου.