Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/350

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Remarques.

1) Ἕρχομαι, signifie aller, passer.


La question de Pierre : Quelle sera notre récompense ? Jésus la comprend de deux façons : premièrement, quelle sera la récompense, en général, pour l’exécution de la loi, et, deuxièmement, quelle sera la récompense pour eux, étant donnés leurs sacrifices.

À la première partie de la question, sur les trônes du ciel, Jésus répond qu’ils savent eux-mêmes quelle sera la récompense. La récompense ici-bas, dans cette vie, est cent fois plus grande que les joies auxquelles les hommes renoncent, et que la vie en dehors du temps.

À la deuxième partie de la question, Jésus répond que, dans le royaume de Dieu, il n’y a ni premiers ni derniers, que les premiers seront les derniers, et les derniers les premiers, que la conception du royaume de Dieu ne comporte pas de récompenses selon les mérites, comme il est dit dans la parabole des talents.

La question suivante de Pierre et la réponse de Jésus viennent, chez Matthieu, immédiatement après la conclusion de l’entretien avec le riche adolescent : que personne ne peut faire son salut s’il n’est mendiant. Ces paroles cruelles frappent les disciples. Et c’est ce sacrifice de la vie physique