Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/402

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’il lui demande du pain ? Ou s’il lui demande du poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ? mande du pain ; ou qui lui donne une vipère, quand il demande du poisson ?
12. Ou s’il lui demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ? Ou qui lui donne une araignée quand il demande un œuf ?
13. Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. Si vous, qui vivez mal, savez donner un cadeau à vos enfants, combien plus votre Père-Dieu donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le demanderont.


Καὶ εἶπε πρὸς αὐτοὺς· τὶς ἐξ ὑμῶν ἔξει φίλον, ϰαὶ πορεύσεται πρὸς αὐτὸν μεσονυϰτίου, ϰαὶ εἶπη αὐτῷ· φίλε, χρῆσόν μοι τρεῖς ἄρτους.

Ἐπειδὴ φίλος παρεγένετο ἐξ ὁδοῦ πρὸς με, ϰαὶ οὐϰ ἔχω ὅ παραθήσω οὐτῷ.

Κᾴϰεῖνος ἔσωθεν ἀποϰριθείς εἴπη· μή μοι ϰόπους πάρεχε ἤδη ἡ θύρα ϰέϰλεισται, ϰαὶ τὰ παιδία μου μετ’ ἐμοῦ εἰς τὴν ϰοίτην εἰσίν· οὐ δύναμαι ἀναστὰς δοῦναί σοι.

Λέγω ὑμῖν, εἰ ϰαὶ οὐ δώσει αὐτῷ ἀναστὰς, διά τὸ εἶναι αὐτοῦ φίλον· διά γε τὴν ἀναίδειαν αὐτοῦ ἐγερθείς δώσει αὐτῷ ὅσων χρήζει.

Κἀγὼ ὑμῖν λέγω· αἰτεῖτε, ϰαὶ δοθήσεται ὑμῖν· ζητεῖτε, ϰαὶ εὑρήσετε· ϰρούετε, ϰαὶ ἀνοιφήσεται ὑμῖν.


Luc, xi, 5. Puis il leur dit : Si quelqu’un de vous avait un ami qui vînt le trouver à minuit et qui lui dît : Mon ami prête-moi trois pains. Et il leur dit : Si tu as un voisin qui vient chez toi à minuit et te dit : Mon ami, donne-moi trois pains.
6. Car un de mes amis est venu me voir en passant, et je n’ai rien à lui présenter. Car un de mes amis est venu me voir en passant et je n’ai de quoi le nourrir.