Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol22.djvu/97

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


63. C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous dis sont esprit et vie. L’esprit vit et le corps n’a besoin de rien. Ce sont les paroles que je vous ai dites qui sont l’esprit et la vie.

Remarques.

1) Ici il ne faut pas de signe d’interrogation. Ἐάν est employé par Jean dans le sens quand Jésus dit : Vous êtes troublés précisément parce que vous croyez que le Fils de l’homme est Dieu.


L’ACCOMPLISSEMENT DE LA LOI DONNE LA VRAIE VIE
EXPOSÉ GÉNÉRAL DU CHAPITRE v

Jésus avait pitié des hommes, de ce qu’ils périssent, ne sachant pas en quoi consiste la vraie vie, de ce qu’ils s’agitent et se tourmentent sans savoir pourquoi, comme des brebis abandonnées sans berger.

Jésus dit aux hommes : Vous vous souciez des biens de ce monde et vous vous êtes attelés à un char que vous ne pouvez ébranler, et vous avez sur vous un collier qui n’est pas à votre mesure. Comprenez ma doctrine, suivez-la, et vous connaîtrez le calme et la joie de la vie. Je vous donne un autre collier et un autre char : la vie spirituelle. Attelez-vous et apprenez de moi le calme et la béatitude. Il faut être doux, tranquilles et bons de cœur, et vous trouverez la béatitude dans votre vie, parce que ma doctrine, c’est un collier fait pour