Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol24.djvu/143

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VII

Pourquoi donc les hommes ne font-ils pas ce que Christ leur a dit, ce qui leur donnerait le bonheur qu’ils ont toujours désiré ? De tous côtés j’entends la même chose : « La doctrine de Christ est admirable et sa pratique, il est vrai, établirait le royaume de Dieu sur la terre, mais elle est difficile et, par conséquent, impraticable ».

La doctrine du Christ qui enseigne comment les hommes doivent vivre est divine, bienfaisante, mais elle est difficile à pratiquer. Nous répétons cela et l’entendons répéter si souvent que la contradiction que renferment ces paroles ne nous frappe pas.

Le propre de la nature humaine est de faire ce qui lui convient le mieux. Toute doctrine sur la vie de l’homme n’est que l’enseignement de ce qui convient le mieux aux hommes. Si les hommes