Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol7.djvu/284

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



IV

Le régiment des hussards de Pavlograd était disposé à deux milles de Braunau. L’escadron dans lequel servait comme junker Nicolas Rostov, occupait le village allemand de Saltzeneck. Au chef d’escadron, le capitaine Denissov, connu dans toute la division de cavalerie sous le nom de Vaska Denissov, était réservé le meilleur logement du village. Depuis que le junker Rostov avait rejoint le régiment, en Pologne, il logeait avec le chef d’escadron.

Le 8 octobre, alors que le quartier général était mis sur pied par la nouvelle de la défaite de Mack, dans l’escadron, la vie de campagne s’écoulait tranquille comme auparavant. Denissov, qui avait passé toute la nuit à jouer aux cartes, n’était pas encore rentré quand Rostov, de bonne heure le matin, revenait, à cheval, de la distribution du fourrage. Rostov, en uniforme de junker, s’approcha du perron, poussa le cheval, d’un geste élégant, jeune, souleva une de ses jambes et resta