Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol7.djvu/82

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



VII

Le prince Vassili avait tenu la promesse donnée à la princesse Droubetzkaia, à la soirée d’Anna Pavlovna, d’intercéder pour son fils unique Boris. On fit de lui un rapport à l’Empereur, et, par exception, il passa sous-lieutenant de la garde dans le régiment Semenovsky. Mais malgré toutes les démarches et sollicitations d’Anna Mikhaïlovna, Boris ne fut nommé ni aide de camp, ni dans l’état-major de Koutouzov. Peu après la soirée d’Anna Pavlovna, Anna Mikhaïlovna revint à Moscou, et alla directement chez ses riches parents, les Rostov, chez qui elle s’arrêtait toujours, à Moscou, et chez qui, depuis l’enfance, avait grandi et vécu son adoré Borenka qui, promu récemment sous-lieutenant d’infanterie, passait maintenant dans la garde. La garde avait quitté Pétersbourg depuis le 10 août et le jeune homme, qui restait à Moscou