Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol8.djvu/510

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Page 126, ligne 17. — Au lieu de « L’Allemand moud son blé… », lire « L’Allemand bat son blé… ».

Page 132, ligne 23. — Au lieu de « … était assise près de lui », lire « … était assise vis-à-vis de lui ».

Page 152, ligne 11. — Au lieu de « le général gouverneur lui-même ? », lire « le commandant en chef lui-même ? ».

Page 185, ligne 17. — Au lieu de « le cou de Pierre », lire « le coude de Pierre ».

Page 188, ligne 1. — Au lieu de « Lissia-Gorêy », lire « Lissia-Gorï ».

Page 190, ligne 20. — Au lieu de « derrière le tour », lire « auprès du tour ».

Page 203, ligne 16. — Au lieu de « Sozez prévenue », lire « Soyez prévenue ».

Page 206, ligne 1. — Au lieu de « Elle ne vous attend pas ! », lire « Elle ne nous attend pas ».

Page 209, ligne 27. — Au lieu de « Eh ! soldat !… » lire « Eh ! guerrier !… ».

Page 227, ligne 5. — Au lieu de « … une longue et vieille image de Saint Sauveur », lire « une vieille image ovale de Saint Sauveur ».

Page 230, ligne 17. — Au lieu de « le brancard de sa voiture », lire « la flèche de… ».

Page 232, ligne 5. — Au lieu de « Ta femme… », lire « Femme… ».

Page 233, ligne 11. — Au lieu de «… mes notes », lire «… mes mémoires ».

Page 244, ligne 17. — Au lieu de « Comment es-tu ? », lire « Comment te tiens-tu ? ».

Page 256, ligne 9. — Au lieu de « … porteur des triangles », lire « … porteur des cuillers » (instrument de musique).

Page 266, ligne 22. — Au lieu de « Marie-Christine », lire « Marie Thérèse ».