Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol9.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


GUERRE ET PAIX


(1864 — 1869)




SIXIÈME PARTIE


I


En 1808, l’empereur Alexandre se rendit à Erfurt pour une nouvelle entrevue avec l’empereur Napoléon. Dans la haute société de Pétersbourg on parla beaucoup de la splendeur de cette entrevue solennelle.

En 1809, l’amitié des deux potentats du monde, comme on appelait Napoléon et Alexandre, était si grande que, cette année-là, quand Napoléon déclara la guerre à l’Autriche, un corps d’armée russe partit à l’étranger pour soutenir l’ancien ennemi, Bonaparte, contre l’ancien allié, l’empereur d’Autriche.