Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol9.djvu/352

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



IX

La scène était faite de planches égales ; au milieu, de côté, des toiles peintes représentaient des arbres ; au fond une toile était tendue sur une planche. Une jeune femme en corsage rouge et jupe blanche était assise au milieu de la scène ; une autre très grosse, en robe de soie blanche, était assise plus loin, sur un banc bas derrière lequel était collé un carton vert. Toutes deux chantaient quelque chose. Quand elles eurent fini leur chanson, la jeune femme en blanc s’approcha de la boîte du souffleur, un homme en culotte de soie collante sur de grosses jambes, avec un plumet et un poignard, vint près d’elle et se mit à chanter en faisant des gestes des mains. L’homme en culotte collante chanta seul puis ce fut elle qui chanta ; ensuite tous deux se turent. La musique entonna et l’homme prit la main de la jeune femme en robe blanche, attendant de nouveau visiblement la me-