Page:Tolstoï - Œuvres complètes vol1.djvu/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Il m’était impossible de comprendre pourquoi papa injuriait ainsi Karl Ivanovitch.

— J’en suis très contente pour les enfants et pour lui, — dit maman, — c’est un excellent vieillard.

— Si tu avais vu comme il était touché quand je lui ai dit de garder les 500 roubles à titre de cadeau… Mais ce qui est le plus amusant, c’est la note qu’il m’a apportée ; cela, il faut le voir – ajouta-t-il avec un sourire, en donnant à maman une note écrite de la main de Karl Ivanovitch – c’est tout à fait charmant !

La note était ainsi conçue :

« Pour les enfants, deux hameçons — 70 copeks.

« Papier de couleur, bordure dorée, colle et carcasse de corbeille pour cadeaux — six roubles 65 copeks.

« Livre et arc, cadeaux pour les enfants, 8 roubles 16 copeks.

« Pantalon à Nicolas — 4 roubles.

« Montre d’or promise à Moscou, par Piotr Alexandrovitch en 18… — 140 roubles.

« En tout, Karl Mayer doit recevoir en sus de ses appointements — 159 roubles 79 copeks. »

En lisant cette note par laquelle Karl Ivanovitch réclamait le paiement de tout l’argent dépensé par lui en cadeaux, et même le montant d’un cadeau promis, chacun pensera que Karl Ivanovitch n’é-