Page:Tolstoï - Œuvres complètes vol1.djvu/23

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


œuvres de Tolstoï date du commencement de 1877. C’était la traduction du roman « Le Bonheur de Famille » publiée à Petersbourg sous le titre « Macha » ; et en 1873 parut également à Pétersbourg la traduction de « Les Cosaques ». En 1879, à Paris, fut imprimée à cinq cents exemplaires la traduction incomplète de Guerre et Paix, qui attira peu l’attention du lecteur français. Mais quand parut la belle critique de M. Melchior de Voguë, le nom de Tolstoï se répandit en France et y acquit rapidement la célébrité.

Dans cette courte préface, il ne nous est pas loisible d’entrer dans l’analyse détaillée, critique, des œuvres de Tolstoï ; nous n’en donnerons qu’un aperçu général, puis nous dirons ce qui distingue cette présente édition de toutes les autres.

Par leur contenu, par leur forme et par les circonstances qui accompagnèrent leur apparition, les œuvres de Tolstoï se partagent d’une manière très nette en deux groupes correspondant à deux périodes très différentes de l’activité littéraire de l’auteur.

La première période, d’environ trente ans, va de 1852 à 1881. L’autre, qui compte maintenant vingt ans, va de 1881 à nos jours. Par le fond et par la forme, la première période est principalement la période des belles-lettres ; la deuxième est par